Qui Sommes Nous ?

   C’est au sein de la délé­ga­tion à la démoc­ra­tie cul­turelle que s’organise le ser­vice cul­ture de la ville, accueil­li au cen­tre cul­turel Jean Effel depuis 1983. Qual­i­fié au départ de « cen­tre com­mu­nal d’animation », l’Office Munic­i­pal de la Cul­ture (OMC) y organ­i­sait des activ­ités de loisirs et d’éducation pop­u­laire, pen­dant les vacances sco­laires essen­tielle­ment. Avec l’arrivée d’une direc­trice en 1985, l’établissement pro­pose des activ­ités de pra­tiques artis­tiques et cul­turelles encadrées par des pro­fes­sion­nels. Quelques spec­ta­cles sont organ­isés, et à par­tir de 2002, une pro­gram­ma­tion régulière est pro­posée avec l’arrivée d’une nou­velle équipe de direc­tion.

    Depuis 2004, une con­ven­tion de parte­nar­i­at entre l’association, rebap­tisée Carv­in Cul­ture et la ville, prévoit la mise en œuvre par Carv­in Cul­ture d’actions cul­turelles et artis­tiques sous la forme d’ateliers et d’une dif­fu­sion de spec­ta­cles sur le ter­ri­toire.

     L’association Carv­in Cul­ture est ain­si hébergée au cen­tre cul­turel Jean Effel. Un véri­ta­ble parte­nar­i­at exis­te entre la munic­i­pal­ité et l’association. La dynamique en place est le reflet d’une ambi­tion partagée : ren­dre l’œuvre acces­si­ble au plus grand nom­bre et per­me­t­tre à tous l’accès à la cul­ture. Le cen­tre cul­turel accueille les pro­fes­sion­nels du ser­vice cul­turel et les salariés de l’association Carv­in Cul­ture. La volon­té affir­mée de toucher tous les publics se man­i­feste par des tar­ifs acces­si­bles, des actions délo­cal­isées dans les quartiers et de nom­breuses col­lab­o­ra­tions mis­es en place et dévelop­pées avec des parte­naires du ter­ri­toire local et région­al.

     Carv­in Cul­ture, dont l’objectif pri­or­i­taire est de per­me­t­tre l’accès à la cul­ture dans une approche d’éducation pop­u­laire, est à l’écoute de ses mem­bres et s’appuie égale­ment sur les forces locales (adhérents, usagers, inter­venants, pro­fes­sion­nels, élus, asso­ci­a­tions) pour faire évoluer son pro­jet. Son action se développe en par­ti­c­ulier sur la com­mune de Carv­in mais sa zone d’intervention, tant pour la pra­tique que pour la dif­fu­sion, s’étend sur un ter­ri­toire plus large.